Institution

Des rencontres territoriales de la coopération transfrontalière au Conseil Départemental du Nord

Avec une frontière entre le Nord et la Belgique longue de plus de 350 kilomètres, le Département du Nord, la Province de Flandre occidentale et la Province de Hainaut ont choisi de collaborer sur des thématiques communes, dans un objectif d’inclusion sociale et de développement territorial. 

Afin de concrétiser cette coopération et d’imaginer les premières actions communes, des rencontres territoriales politiques et techniques se sont tenues sur trois grands territoires frontaliers suivants: 

L’arrondissement de Dunkerque avec les Flandres maritime et intérieure à Esquelbecq ; les arrondissements de Lille et de Douai à Saint André ; les arrondissements de Valenciennes, Cambrai et Avesnes-sur-Helpe à Bavay.

Face aux nouveaux enjeux démographiques, climatiques et environnementaux, de transport et de déplacements, d'emploi et d'inclusion sociale, d'accès aux services au public et de sécurité des populations qui par nature dépassent les frontières, il est nécessaire de coopérer, souvent de part nos différences, le voisin a la solution à nos problèmes et vice-versa.

L’enjeu de ces rencontres est de mieux se coordonner est d’œuvrer au quotidien avec les différents partenaires et acteurs du territoire transfrontalier, c’est dans cet objectif que le Département du Nord renouvèle son engagement et contribue à rendre la coopération transfrontalière encore plus dynamique, mais aussi plus efficace pour un développement mutuel et des retombées concrètes pour nos populations respectives et l’avenir de la coopération transfrontalière. 

Pour information, le département du Nord est à l’initiative de la création d’un groupe de travail Europe et Coopération transfrontalière au sein de la Commission « Relations internationales » de l’Assemblée des Départements de France, celui-ci est présidé par Madame Sylvie LABADENS.

L’objectif de ce groupe de travail est d’avoir une meilleur concertation entre Départements frontaliers sur leurs enjeux communs, notamment dans la perspective de l’après 2020 à ce jour, 19  Départements sur 28 Départements frontaliers ont répondu favorablement. 

« La coopération transfrontalière de proximité doit devenir un véritable réflexe pour nos territoires ; le constat est fait d’un engagement fort des acteurs »
, rappelle Sylvie LABADENS Vice-présidente en charge des relations internationales et européennes du Département du Nord. 


> Les photos

Source : Conseil départemental du Nord