Innovation

Le Forum de la Société Civile en mode 2.0

"Envie retrouvée", "motivation", "enthousiasme" : à la sortie de la dernière plénière du FORUM, vendredi 3 juin à la Budafabriek de Kortrijk, tous avaient le même retour positif, la même volonté de continuer sur une dynamique constructive et partagée

Car ce n’était pas une plénière habituelle, l'assemblée solennelle à laquelle les membres du forum étaient habitués, mais plutôt une rencontre avec un fonctionnement nouveau et participatif, déjà éprouvé lors des deux sessions de Hack the Eurometropolis. Pour Jean-François Dutilleul, président du FORUM, cette plénière alternative est une belle expérience : dans un contexte eurométropolitain en transition, il est primordial que le FORUM puisse s’interroger et lui aussi trouver d’autres modes de fonctionnement pour rester pertinent. Objectif : dialogue et co-construction, sans barrière.

Photos / Fotos FORUM 03.06

La méthode a fait ses preuves : les participants réfléchissent en groupes de quatre ou cinq à plusieurs grandes questions clés (ici, la raison d'être, le fonctionnement et la plus-value du FORUM au service des citoyens de l’Eurométropole). Ce travail en petit comité favorise les échanges et libère la parole, nourrit les débats. Entre chaque question, les membres changent de table, rencontrent d’autres têtes et amènent avec eux le bagage de la discussion précédente. Comme le souligne Bob Bauwens, président de Transforum (la société civile de Flandre Occidentale), cela permet de faire connaissance et d’engager une discussion avec des membres que l’on ne croise que trop vite ou trop peu souvent. Les liens se font, la connaissance mutuelle s’approfondit: les bases d’une intelligence collective sont jetées.

Durant deux heures, les esprits chauffent, les idées fusent, au point où le temps ne semble pas suffisant pour entendre ce que chacun souhaite apporter au débat, tout revigoré par une plénière 2.0 fructueuse et motivante. 

Parmi les propositions à creuser :

• être des "militants" de l'Eurométropole, devenir des "hauts parleurs" plutôt que des "beaux parleurs", en portant les réalités de terrain telles qu'elles sont vécues par les citoyens,
• travailler davantage en bottom-up, monter des projets entre membres de la société civile, impulser des initiatives et faire le lien avec les politiques,
• partager davantage les expériences de terrain,
• ouvrir le FORUM aux citoyens et faire participer les jeunes, 
• faire place au brainstorming régulier : plus constructif, plus participatif, plus créatif !
• favoriser la connaissance inter-personnelle pour créer du lien,
• créer un support pour partager les travaux du FORUM et mieux mobiliser,
• contribuer à une Europe concrète,
• décloisonner le monde politique et la société civile.

La séance s’est conclue par un moment de convivialité, l’occasion de poursuivre les échanges et faire le bilan de la session, avant d’assister à une pièce de théâtre bilingue (FR / NL). Au programme, "Tribuna(a)l" au Théâtre Antigone de Kortrijk : on assiste à la vie dans un tribunal, inspiré de faits réels.

A l’image des réactions en fin de la plénière, on ne doute pas que le dynamisme (re)trouvé a été porteur et utile. Mais la course à la participation et la co-création est un marathon, pas un 100m. Il faudra tenir la distance en surfant sur la lancée positive et en concrétisant les bonnes idées, et surtout continuer le passage de témoin. A vos marques, prêts ?