Retour sur la rencontre-déjeuner des Maires et Bourgmestres du 1er juillet 2013

Le troisième rassemblement des Maires et Bourgmestres de l'Eurométropole qui a eu lieu sur le site de Buda-eiland de Kortrijk (après la piscine de Roubaix en 2010 et le Musée de la Tapisserie de Tournai en 2011), a permis de mettre en évidence quelques sujets de prédilection des Maires et Bourgmestres.

 

 

Accueillis par le nouveau bourgmestre de Kortrijk, Vincent Van Quickenborne et le vice-président français de l'Eurométropole, Gilles Pargneaux, ce sont 42 anciens et nouveaux responsables municipaux, apparus sur la scène politique eurométropolitaine depuis les élections communales belges d'octobre 2012, qui ont eu ainsi l'occasion d'échanger sur des sujets d'intérêt partagé.

Parmi les sujets rassembleurs, on compte notamment les matières sécuritaires et services incendie transfrontaliers. Le tourisme, l'enseignement des langues, les expériences culturelles et sportives partagées par les associations locales issues des trois versants du territoire, les différences franco-belge en matière d'imposition sont en outre les sujets transfrontaliers incontournables des élus locaux.

 

 

Nombreux parmi les Maires et Bourgmestres présents sont ceux qui ont démontré l'envie d'aller plus loin dans la connaissance du "voisin eurométropolitain".Par exemple, des rencontres bi ou trilatérales entre communes des 3 versants de l'Eurométropole, à l'occasion d'événements locaux d'envergure, pourraient être envisagées et permettre ainsi le rapprochement de communes bien au-delà de ce qui se fait déjà de part et d'autre de la frontière. Signe encourageant prouvant, s'il le fallait encore, que l'Eurométropole LILLE-KORTRIJK-TOURNAI a toute sa raison d'être pour faire vivre son territoire à l'échelon local.

 
Moment fort de la rencontre
L'annonce par le président du groupe de travail Tourisme, Benoît Deschamps, de la sortie du guide Lonely Planet de l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai a été vivement saluée par l'assemblée des Maires et Bourgmestres présents. Un événement concret qui démontre bien l'intérêt particulier commun à faire connaître les atouts touristiques de ce territoire aux trois versants flamand, wallon et français. Cette rencontre, selon les réactions à chaud des participants, permet de conclure que la nouvelle formule plaît et pourrait être réitérée à chaque réunion d'Assemblée des élus de l'Eurométropole. Le besoin de se retrouver bien au-delà des villes transfrontalières, de mieux se connaître, voire de se rendre visite de façon bi ou trilatérale a plusieurs fois été évoqué.

 

 

La formule conviviale de la rencontre-déjeuner a plu. Pour l'heure, nous saluons la proposition du maire de Bouvines d'organiser la prochaine rencontre des Maires et des Bourgmestres de l'Eurométropole dans sa commune.