Culture

Développement et rayonnement culturels


L’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est un territoire pluriculturel. C’est pourquoi, la culture est un axe essentiel dans sa construction. Le projet culturel repose sur des valeurs communes : le bilinguisme, l’interculturalité et la citoyenneté européenne. Il contribue au rayonnement du territoire et au rapprochement des citoyens.


Les priorités de l’institution sont multiples.

 

Tout d’abord, l’Eurométropole promeut les structures culturelles existantes.

Grâce aux labellisations, des événements d’envergure eurométropolitaine bénéficient d’ores et déjà d’un soutien (NEXT festival, Vis-à-Vis, …).

 

Ensuite, l’Eurométropole rapproche les porteurs de projets...

Pour exemples :

  • Les premiers « Ateliers Culture dans l’Eurométropole » ont été initiés par la société civile des 3 versants (Conseils de développement de Lille métropole, de Wallonie picarde et Transforum) et organisés au centre d’Arts Buda de Kortrijk en 2009, sur la base d’un Diagnostic partagé de la coopération culturelle dans l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai. Ces rencontres ont permis d’identifier des propositions d’actions à trois niveaux : l’échelon grand public, l’échelon politique et l’échelon des structures culturelles.

  • En 2009, la deuxième édition de Lille 3000 « Europe XXL » avait permis des incursions en Belgique avec notamment une clôture à Kortrijk. « Fantastic 2012 » a pris une dimension eurométropolitaine entre juin 2012 (en avant-première) et janvier 2013. Cette dimension élargie et annoncée dans les programmes, a été possible grâce à des collaborations notamment sur les temps forts, avec les fanfares et harmonies issues des différents versants de l’Eurométropole, et aussi autour du design notamment avec Futurotextile et la biennale Interieur 12.

  • 6 Tours des Fabriques culturelles ont déjà eu lieu.
    L’objectif de ces Tours est de permettre aux collaborateurs des centres culturels de l’Eurométropole de mieux se connaître, d’échanger sur leurs pratiques professionnelles, de réfléchir à l’avenir culturel du territoire transfrontalier et développer éventuellement des synergies en commun.Ainsi, une vingtaine de structures culturelles participent régulièrement à ces Tours qui mobilisent chaque fois une trentaine de personnes minimum depuis 2011.

    1. Le 27 mai 2011 à Kortrijk : lancement du réseau et speed-meeting ;
    2. Le 20 octobre 2011 à Wazemmes, Armentières et Roubaix : présentation de la politique culturelle de LMCU, ateliers sur la mobilité des artistes, la pérennisation des collaborations techniques, la participation des habitants ; 
    3. Le 18 novembre 2011 en Wallonie picarde : visite des infrastructures du territoire ;
    4. Le 1er juin 2012 à Comines Warneton : échanges sur la participation des habitants.
    5. Le 29 novembre 2012 à Ieper : débat sur la stratégie eurométropolitaine 2014-2020. Les participants ont pu assister à une représentation dans le cadre du Festival NEXT ;
    6. Le 30 mai 2013, le 6ème Tour des Fabriques culturelles, à la Maison Folie de Beaulieu à Lomme, a permis de débattre de la place de la culture dans les futurs programmes Interreg et Creative Europe, avec des responsables de ces derniers.

  • L’Eurométropole a soutenu avec ses partenaires, l’organisation de manifestations grand public* liées à l’anniversaire des 300 ans du traité d’Utrecht (1713-2013) qui a fixé la frontière francobelge telle que nous la connaissons aujourd’hui.
    Un site web met en avant une sélection d’actions labellisées www.300ansdefrontiere.eu.
    Par ailleurs l’Eurométropole a participé à l’organisation d’une soirée littéraire et musicale avec la fondation culturelle Ons Erfdeel qui s’est déroulée en octobre 2013, et soutient particulièrement l’installation d’une oeuvre d’artiste symbolisant un rapprochement francobelge, sur l’ancien poste-frontière de Rekkem-Ferrain (pour mars 2014).
    *Ces manifestations sont organisées dans le cadre d’un projet Interreg IVA ‘300 ans de frontière’ piloté par le Département du Nord et la Province de Flandre occidentale. L’Eurométropole est un des opérateurs du projet.

  • Le Forum Culture de l’Eurométropole avec Libération, en partenariat avec Le Soir et en collaboration avec De Morgen, s’est tenu les 28 et 29 juin 2013 au Théâtre du Nord. Il a permis de rassembler une cinquantaine d’intervenants du monde entier et 2200 participants pour débattre du rôle de la culture dans nos sociétés via 14 débats. En créant le débat, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai a souhaité pouvoir réaffirmer la place fondamentale de la Culture et de la Création artistique comme moteurs majeurs d’attractivité de son territoire et de bien-être, au service de sa population. 

 

 

Enfin, elle informe les habitants des activités mises en place sur le territoire transfrontalier grâce à une communication adaptée.

Via notamment ses actualités, son agenda, la diffusion des outils de communication, etc.

Par ailleurs, le site visualiseeurometropolis.eu permet aux acteurs (associatifs, universitaires, …) du territoire de donner à voir de manière originale, leurs projets transfrontaliers via des parcours virtuels thématiques, avec des supports photographiques, vidéos et/ou sonores.