Présentation


L’ESPACE BLEU : pourquoi ?

Pour faire en sorte que l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai devienne :

  • un territoire durable relevant les défis climatiques et se fédérant autour d’actions innovantes liées à l’eau dans toutes ses dimensions : voies navigables, rivières bucoliques, rieux et prairies humides, sources d’eau potable et infrastructures d’assainissement, ponts et écluses, faune et flore aquatiques, etc.
  • une métropole du XXIème siècle, urbaine et rurale, dynamique et puissante, où citoyens, élus, acteurs locaux, … agissent ensemble pour développer une culture commune du savoirvivre avec l’eau.

 

L’ESPACE BLEU : pour qui ?

  • les habitants de ce territoire trans-frontières
  • les acteurs eurométropolitains oeuvrant dans les secteurs économique, touristique ou des loisirs, du transport fluvial, de l’assainissement, de la protection de la nature ou du patrimoine, de l’éducation ou de la culture, …

 

L’ESPACE BLEU : pour quoi faire ? 

  • Développer l’économie et le tourisme durables, …
  • Protéger la ressource vitale EAU
  • Préserver et réhabiliter la biodiversité, les espaces naturels
  • Mieux gérer les risques de pollution et d’inondation
  • Développer une culture commune de l’eau dans toutes ses dimensions
  • Préserver et enrichir les patrimoines

 

L’ESPACE BLEU : comment faire ?

La démarche s’appuie sur les principes d’élaboration suivants :

  • La mise en relation des acteurs et la connexion des projets : beaucoup d’acteurs travaillent sur les questions de l’eau et/ou de la trame verte. S’ils ne se connaissent pas toujours, ils imaginent et élaborent des projets riches pour le terrain. L’objectif est de faciliter leur interconnaissance, le partage des savoirs et des expériences, la mutualisation de certains moyens d’action. Ceci afin de générer une meilleure cohérence d’action et des innovations territoriales.
  • La co-création permet d’oser, de sortir des cadres conventionnels, de se projeter dans l’avenir tout en posant les bases de projets bien concrets avant leur mise en œuvre. Elle suscite aussi l’enthousiasme des acteurs (citoyens, associations, institutions) et une meilleure appropriation/gestion des projets issus de la co-création.
  • La participation active des citoyens dans l’animation et la valorisation du territoire autour de l’eau. Susciter des initiatives, capitaliser sur celles qui existent déjà (cf Délices de la Lys en 2015), donner une place aux habitants dans la construction de leur territoire.
  • La capitalisation sur les projets transfrontaliers structurants. Par exemple, les projets Interreg IVA Corrid’or (vallée de la Lys), Dostrade (vallée du Haut Escaut), BIPS (Biodiversité périurbaine), ou encore le projet visant l’amélioration de la liaison Escaut-Lys et la qualité paysagère du Canal Bossuyt-Kortrijk, … sont des projets sur lesquels capitaliser qu’ils soient achevés, poursuivis dans la nouvelle programmation Interreg ou en cours de réalisation. 

 

L’ESPACE BLEU : Avec qui ?

  • Les partenaires du GECT Eurométropole

Ces partenaires rassemblent 4 niveaux de gouvernance : 2 Etats, 3 Régions, 3 Départements/Provinces, 5 Intercommunales et leurs 147 communes.

  • Les acteurs ayant des compétences directement liées à l’eau, tels :

- Les gestionnaires des voies d’eau : Voies Navigables de France, Waterwegen en Zeekanaal nv, Service public de Wallonie

- les Commissions locales de l’eau gérant les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)

- les Comités de Rivières gérant les Contrats de rivières

- les Agences de l’eau

- …

  • Les acteurs ayant des compétences liées à la trame verte, notamment les « Parcs naturels » (il y en a 6 dans l’Eurométropole), les réseaux des secteurs agricoles
  • Les associations ayant une activité liée à l’eau, qu’elles travaillent sur les questions culturelles, sportives, d’éducation, de navigation, de protection de la nature, …
  • Les réseaux d’entreprises liés à l’eau ou dont le besoin en eau est significatif pour leur production ou constitue un enjeu important pour leur croissance.
  • Au fil du processus, la Société civile, les citoyens (habitants, étudiants, …) seront associés différents ateliers de terrain, « summerschools » (université d’été), rencontres participatives, création d’une fête de l’Eau à l’échelle de l’Eurométropole. 

 

Trois grandes actions permettront la construction et le fonctionnement de cet ESPACE BLEU, véritable plateforme eurométropolitaine de l’eau :

  • 1. L’Atlas 2.0 : découvrir le terrain, identifier les acteurs et les projets, partager la connaissance, connecter les initiatives et les acteurs par le biais de summerschools (la première université d’été en Aout), de rencontres citoyennes, politiques, techniques, et la constitution d’une cartographie digitale.
  • 2. Une grande Fête de l’eau à l’échelle de l’Eurométropole en 2018
  • 3. Une charte opérationnelle pour cadrer et fédérer 147 actions locales dans l’Eurométropole.

 


Téléchargez le document de présentation de l'ESPACE BLEU
Vous y trouverez notamment des exemples d'actions concrètes que peuvent réaliser les communes, seules ou de façon collective.