Un GECT, qu’est-ce que c’est ?

Un GECT… pour effacer les frontières


Un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) vise à faciliter et promouvoir la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale.  Institué en 2006 par le Parlement européen et le Conseil de l’Europe, il s’agit d’un groupement coopératif doté de la personnalité juridique. Il agit au nom de ses membres (Etats, collectivités régionales et locales et organismes de droit public), issus d’au moins deux Etats de l’Union européenne.
Une Convention définit les tâches et compétences du GECT. Sa création n’entraîne aucun transfert de compétences. Ses membres lui confient des missions destinées à faciliter la coopération territoriale afin de renforcer la cohésion économique et sociale. Dans cette perspective, le GECT peut se voir confier la mise en œuvre de projets cofinancés par la Communauté européenne, ou la réalisation d’actions de coopération transfrontalière avec ou sans intervention de la Communauté. Les obstacles entravant la coopération territoriale sont donc surmontés grâce au GECT.


L’Eurométropole : un des 37 GECT d’Europe


Actuellement, il existe 37 GECT en Europe. On distingue quatre types de groupements. Certains structurent un réseau européen ou mettent en œuvre un projet ou un programme de coopération territoriale. D’autres  portent une démarche de gouvernance. C’est le cas de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai. En effet, ses 14 membres ont dialogué et travaillé ensemble pour définir et mettre en place une gouvernance adaptée à une métropole polycentrique, tri-culturelle et binationale.
Dans cette perspective, des missions prioritaires sont fixés. Tout d’abord, l’Eurométropole assure la concertation, le dialogue et le débat politique, en rassemblant l’ensemble des institutions compétentes. Ensuite, elle vise à produire de la cohérence transfrontalière sur l’ensemble de son territoire et à rendre le plus agréable possible la vie quotidienne des habitants. Enfin, l’Eurométropole facilite, soutient et réalise des projets transfrontaliers.

 

Consulter la plateforme des GECT du Comité des Régions